23 novembre, 2009

Les Libéraux: Peut-être pas corrompu mais assurément magouilleur.

Le grandiloquent Jean Charest, du haut de son piédestal d'ou il peut voir son petit peuple Québécois à ses pieds, refuse toujours une enquête publique sur le milieu de la construction au Québec.

Devant autant d'évidence de malversation et de corruption, devant autant d'appuie dans le publique et devant autant d'appuie provenant de l'opposition, des associations de policiers des maires des plus grande villes, pourquoi ce Grand bâtisseur du Québec refuse toujours cette enquête.

La réponse est simple. Ce gouvernement est composé de magouilleur professionnel. Des magouilleurs de carrières nommés par Jean Charest lui-même. Des gens qui ont bien servi le parti et qui ont été nommés à différent postes de décisions.

En déclenchant une enquête publique beaucoup trop de ses magouilleux seraient exposés à la lumière des médias. Ça deviendrait gênant pour un si grand premier ministre et ça viendrait mettre du sable dans l'engrenage de sa futur carrière de premier ministre du Canada.

Tant et aussi longtemps qu’il va pouvoir tenir il va le faire. Il souhaite l’ajournement prochain des travaux de l’Assemblée National pour la période des fêtes pour faire oublier la chose. Moi de mon côté ce que je souhaite, c’est que le journalisme d’enquête puisse continuer son travail de recherche. Si la vérité ne vient pas par Charest elle devra venir du peuple.