30 avril, 2010

L'illusion d'un monde meilleur de Joanne Marcotte partie 2

Les techniques utilisées dans ce film pour nous faire avaler le discours de la droite, sont excellentes pour faire peur. On nous montre des images chocs on utilise un ton pamphlétaire et on aime aussi rendre l'opposant ridicule. Pour désigner la gauche, certaines personnes vont jusqu'à utiliser "gogauche" de manière à infantiliser l'adversaire.

Mme. Marcotte nous présente une brochette de jeunes de 20 - 30 ans comme s'ils étaient absolument représentatif de toute cette génération. Elle nous présente aussi des économistes et des journalistes aux idées de droite qui s'amusent eux aussi à lancer des phrases à faire peur.

De plus, et là ça ne me surprends pas du tout, on associe souvent les propos des interlocuteurs à des images du PQ. On semble vouloir faire porter sur les épaules du PQ tout les problèmes actuels de la province.

On utilise une technique de faux vox populi pour dénigrer les syndicats. On essai de nous faire croire que les gens interviewer dans la rue sont sélectionnés au hasards. Très belle mise en scène.

Dans mon prochain billet, je vais aller plus en profondeur dans les conneries qu'on tente de nous faire avaler.