22 octobre, 2009

Le mépris de la cour suprême du Canada

René Lévesque l'a toujours dit, la cour suprême du Canada penche toujours du même côté. La cour suprême du Canada est la plus haute intenses de la couronne Britannique au Canada. Depuis toujours la couronne britannique a voulu et souhaité l'assimilation des francophones.

Et pour ce faire elle a instituer plusieurs structure dont la cours suprême. De plus la couronne britannique a su au cours des siècles recruter dans nos rangs des éléments pour nous écraser de manière subtile. Le dernier en lice vient d'obtenir une récompense de la reine pour loyaux service. Le temps des bouffons de Pierre Falardeau décrit bien ces traites.

http://www.pierrefalardeau.com/videos/PresentationTdB.mp3

http://www.youtube.com/watch?v=3iAkv6NtKmA

http://www.youtube.com/watch?v=l9lNhQJTV84&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=DqOvfXoGMfY&feature=related

La charte de la langue française vient encore d'être charcuté par la plus haute instance de la couronne britannique au Canada. Le travail d'assimilation continue et Jean Charest ne va pas s'opposer à cette décision car il a un rêve. Il veut devenir Premier Ministre du Canada et il sait qu'il ne doit pas se mettre le ROC à dos. C'est aussi de cette manière qu'il obtiendra un jour sa médaille des mains de la Reine.

Peuple levez-vous, engagez-vous! Sortez de votre coquille et combattez les traites.