02 mars, 2010

Les fonctionnaires et leurs salaires.

En réponse à l'article publié sur le blog de Les Analystes voici ma réponse.


J'ai bien aimer ton analyse. Je vais par contre apporter quelques points de mon expérience passé et actuel.

Actuellement je suis un employé de l'état (fonctionnaire) et par le passé j'ai été dans des organisations para-gouvernementale, j'ai aussi été propriétaire d'entreprise et travailleur autonome. Donc je suis capable d'avoir une bonne vue d'ensemble des différents fonds de pensions offerts.

Quand tu parles des risques qui sont tous absorbé par l'employeur je te fais remarquer que partout ou j'ai passé à chaque fois qu'il y a eu des surplus dans le fonds de pension c'est l'employeur qui a pris congé de cotisation. Et à deux reprises il m'est arrivé de devoir payer un pourcentage supplémentaire pendent un nombre X d'année pour combler un déficit. Ceci ne c'est pas passé dans le privé mais bien dans le publique.

Pour ce qui est des salaires des fonctionnaires, il semble y avoir une très grande méconnaissance dans la population sur l'état de la chose. Vrai que nous avons la sécurité d'emplois mais pour ce qui est de la rémunération elle est très comparable au secteur privé et aussi comparable à toutes les autres provinces Canadienne.

Prenons seulement le cas des infirmières et des enseignantes. Leur condition de travail n'ont rien d'extraordinaire comme traitement.

Je travail dans un centre jeunesse. Mon salaire est selon le titre d'emplois que j'exerce entre 15,82$/heure et 18,02$/heure. C'est un salaire honnête pour le travail que je fais. Je suis chaque jour confronté à des agressions physiques. Je ne me plaint pas je fais des constatations. Il y a bien sûr les avantages sociaux qui s'y rattache mais je ne crois pas que mon salaire soit exagéré.

À bon entendeur.