10 septembre, 2010

Du Québec « bashing » dans le ROC.

Est-ce que Québec a besoin d'un nouvel amphithéâtre? Oui, tout le monde s'entend sur cette question. Est-ce que Québec a besoin d'argent des gouvernements pour le faire? Je pense que oui.

Pourquoi cela?

L'Alberta est la province la plus à droite du pays, la plus solide financièrement, c'est elle qui fournit à grands coups de millions la caisse de la péréquation canadienne. Les entreprises privées y sont prospères et rentables, en grande partie à cause des sables bitumineux, tant mieux pour eux et, pourtant, le privé ne veut pas investir pour la construction d'un nouvel amphithéâtre à Edmonton, non plus à Calgary. Là-bas aussi, on demande de l'argent à Ottawa pour le financement de ces infrastructures majeures.

Quelle est la position de Stephen Harper dans ce dossier? Harper dit, nous n'avons pas d'argent à mettre dans des équipes sportives, mais nous avons de l'argent pour des infrastructures. Je suis parfaitement d'accord avec cette position, que je trouve très logique.

La députation conservatrice de la région de Québec a fait cette semaine, une mise en scène, pour appuyer symboliquement le projet d'un nouvel amphithéâtre à Québec. À ce que je sache, il n'y a pas eu d'engagement financier du gouvernement Harper, seulement un appui moral à la cause et un petit message pour que le privé, donne signe de vie dans ce dossier. Position, avec laquelle je suis d'accord aussi. Le gouvernement Harper veut bien investir, mais il demande au privé de se manifester.

Cela étant dit, qu'en est-il de la position dans le reste du Canada, le fameux ROC? À mon avis, il y a eu une réaction de « bashing » habituelle, traîner le Québec dans la boue. Tous les grands journaux du pays s'en sont mêlés. Tous étaient d'accord pour dire, qu'il était hors de question, qu'Ottawa investit des fonds publics, pour un amphithéâtre à Québec.

Pour vous prouver que j'ai raison, quand je parle de « Québec Bashing » dans le ROC, j'ai une solution. Une solution qui va faire, royalement chier, le Bloc Québécois, le Parti Québécois et tous les maudits séparatistes comme moi, mais qui va réjouir le ROC, au point des faires jouir, tout en me donnant raison.

Voici la solution. Ottawa, le gouvernement Harper dis-je, a juste à financer le projet d'amphithéâtre, sous forme de commandite, en exigeant que l'amphithéâtre porte le nom d'Aréna du Canada. Je vous jure, que le Québec va s'enflammer et que le ROC, va approuver cette grande idée conservatrice, du non moins très honorable Stephen Harper.