17 février, 2010

La souveraineté versus l'économie, la santé et l'éducation. Le Père Moron et ses charognards!

Lucien Bouchard jette un pavé dans la marre en déclarant que le PQ devrait laisser de côté son projet de souveraineté et s'occuper de l'économie, la santé et l'éducation. Je suis déçus de lui mais pas surpris du tout.

Dans la grande famille souverainiste, il n'y a pas que des convaincus. Il y a aussi des hésiteux, des branleux dans le manche et aussi des ambiguës. Lucien Bouchard représente assez bien ses trois types de souverainstes pour qui la cause à servie sa carrière plutôt que le contraire. C'est correct comme ça, il n'est pas le premier et ne sera pas le dernier.

Mais quand on parle de souveraineté et d'économie j'aime mieux me référer à Jacques Parizeau plutôt qu'à Lucien Bouchard. Dans son livre "La souveraineté du Québec, hier, aujourd'hui et demain" il y a toute les explications pour mener de front tout ces combats. Moi j'y crois et je suis plus convaincus que jamais que le Québec devra passer par là un jour.

Profitant des paroles de Lucien Bouchard le Père Moron et ses charognards se sont mis à l'ouvrage et tous sans exception se paye la traite sur le dos du PQ et de Pauline Marois. Le Premier Ministre de Québec le sans saveur et sans couleur Jean Charest attaque aussi Pauline Marois sur les orientations du PQ. Bande d'hypocrite sans position constitutionnelle claire prêt à jouer le tapis devant n'importe quel groupe demandant des accommodements.

J'ai aucun problème à vivre avec la critique venant de l'intérieur de la grande famille souverainiste. Mais je ne veux rien savoir des lèche-culs de la feuille d'érable de tout ceux qui ne sont que capable de critiquer le PQ sans nous offrir une alternative autre que le statu quo.